• La péridurale (ou comment s'auto-contredire en beauté).

    Ahhhh, la péridurale !!!!

     

    2 choses m’ont inspirées cet article : un post d'hier de la marque MAM sur leur mur facebook et le fait que 3 copines soient enceintes (dont une qui accouche ces jours ci).

     

    La péri, avec ou sans ?

     

    La péridurale (ou comment s'auto-contredire en beauté).

     

    Moi j’ai toujours mais alors toujours dis que je n’en voudrais pas. Déjà parce que je pensais que c’était DANS la moëlle épinière (mais bon sang à quoi sert ce merveilleux – gnark gnark- forum Doctissimo ?) et puis parce que pour le peu d’anesthésie que j’ai eu dans la vie, ça ne marchait jamais, il me fallait triple dose.

     

    Mais pas du tout pour le côté naturel, rien à battre du côté naturel (même si on le voudrait toutes au fond de nous….m’enfin sans la douleur einh !!!).

      

    02h30 : premières contractions…jusqu’ici tout va bien

     

    04h30 : contractions régulières, je sors du bain, spasfon pris, ça commence à faire mal un peu, mais ça reste correct, le chéri, visage enfariné « je prends ma douche là, faut y aller ? », euh oui oui.

     

    05h30 : suis aux urgences de la mat., là, ça commence à faire mal, on m’installe pour voir si on m’admet, je dois aller aux toilettes, mais euh, comment fait-on pour faire pipi ET avoir une contraction ?

     

    05h45 : non bêtasse, ton col n’est pas plus ouvert que ça (ah mais argheu tu te fous de ma gueule ?)

     

    06h00 : Lui : « Je vous installe au monito, si c’est bon, on vous donnera de la morphine en attendant. Mais vous n’avez pas fais vos cours de prépa, vous ne savez pas respirer ? »

    Moi : (petit con, j’aimerais t’y voir, vas-y toi aussi, fais toi arracher les tripes par un T-REX !) : « Si si pourtant » (sous-entendu « je vais te buter »…toujours zen une femme qui accouche).

     

    La péridurale (ou comment s'auto-contredire en beauté).                                                                                                                                                                                                      Et vas-y qu’il me colle le masque de gaz hilarant qui ne m’a pas fait rire du tout d’abord.

                                                                                                                                                                                              Et s’ensuivent les minutes les plus longues de ta vie avec, comme principales occupations : respirer, souffler, t’empêcher de pleurer pour que ton mec voit comment t’es forte, souffrir assez pour qu’il te soit éternellement reconnaissant de ce que tu fais pour lui (enfin il l’est la 1ère semaine lol, après il a oublié), gémir, souffler, souffler, souffrir et là, mon esprit n’a été traversé que par 2 pensées :

    • Mais comment qu'elles font les femmes en Afrique ou en Inde (oui parce qu'on ne sait plus respirer, ni parler correctement, le cerveau se liquéfie avec la douleur, lentement mais sûrement yes)
    • Mais comment elles ont fait pour en avoir un 2ème et un 3ème nos mères ? La douleur du premier ne leur a pas suffit ? Elles sont masos ou quoi ?

     

    Tout le monde m’a dit : tu oublieras la douleur (mon c.. euh œil ouais !!!).

     

    8h00 : environ : le même mec revient, et me dit «  ah vous êtes à 3, on va vous faire la péridurale » et il t’emmène en chambre d’accouchement, en te tenant par le bras pendant que tu te tords de douleur parce que t’en as une grosse qui arrive, tout en gerbant à cause du masque à gaz, et tout ça, le cul à moitié à l’air dans les couloirs sarcastic

     

     

    Et moi intérieurement : OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !

     

     

    Moralité : je n’ai aucune volonté, mais alors aucune et pourtant, on ne peut pas dire que j’ai souffert bien longtemps !!!!!!

     

    12h00 : Pourquoi j’ai cette impression d’avoir bouffé du space cake ? Youhou, je suis stone, oh c’est marrant comme quand je touche ma cuisse, je ne sens rien (si si ma puce, va falloir sortir, ta mère n’est que temporairement défoncée !).

     

    La péridurale (ou comment s'auto-contredire en beauté).

     

     

    Bref, je ne regrette pas du tout !!! Mais j’applaudis celles qui le font sans, surtout par conviction !

     

    Et vous ? Avec, sans ? par choix ? conviction ? pas le temps ?


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 12 Août 2014 à 14:47

    J'ai bien ri lorsque j'ai lu "enfin il l'est la 1ere semaine après il a oublié", car c'est pas faux :p

    Ici ça toujours été une évidence que oui avec péridurale et heureusement car avec une cesa en urgence cela facilite les choses je pense.

    2
    Mardi 12 Août 2014 à 20:08
    Péridurale à 100% ! Pour moi ça s'est tellement bien passée que je suis prête à recommencer ! J'ai oublié la douleur des contractions et pourtant j'en ai eu des bonnes ! La péri c'est magique ! (quand ça marche)
    3
    Mardi 12 Août 2014 à 20:47

    Babiou : c'est tout pareil pour moi, l'accouchement tranquillou, tranquillou avec à peine 2 heures de douleurs (que je n'oublie pas gnark gnark lol)

    4
    Less
    Lundi 18 Août 2014 à 14:19

    Héhé, ton article m'interpelle (forcément) ;)


    Premier accouchement avec péri et 12h de travail et deuxième accouchement sans péri et 2h de vrai travail... et j'ai préféré.... celui sans péri !!!


    Et si on peut oublier la douleur (je me souvient d'avoir douillé mais comme qq chose de vague ). Bon par contre j'ai eu la chance de ne pas souffrir des contractions jusqu'à une dilatation de 6/7 c'est pas négligeable lol


    Rien à voir pour les deux, l'état d'esprit et neuf années entre les deux ont fait toute la différence :)

    5
    Lundi 18 Août 2014 à 23:26

    En plus t"as géré comme une chef dixit ton homme ! yes

    6
    lescreacoco
    Vendredi 22 Août 2014 à 10:35

    coucou, ton article m'a fait mourir de rire!!! Moi n'ayant pas encore de bébé je me doute au vue de la tête de mes copines que ce ne doit pas être une partie de plaisir, même si quand tu demande au mari comment ça s'est passé ils te disent " super bien" elle va nikel  yes (mais bien sur....)

     

    7
    Vendredi 22 Août 2014 à 12:26

    Merci, n'hésites pas à aller voir les autres articles, ils sont du même acabit (enfin j'essaie !!).


     


    Oui oui selon le mari tout va bien, ils ne connaitront pas ce "bonheur" beurk là lol

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :